L’Odorat

Oui, les odeurs sont facteurs de relaxation intense et vrai : le retour des racines ?

L’aromathérapie (traitement par les odeurs) était déjà pratiquée par les Egyptiens qui l’associaient aux vertus du massage. L’huile essentielle est un extrait de plante aromatique, dont les principes actifs sont jusqu’à cent fois plus concentrés que dans la plante fraîche. Elle est obtenue par distillation à la vapeur d’eau. Pourquoi ?

De nos 5 sens, l’odorat est le plus en relation avec le siège des émotions, situé dans le cerveau. D’abord captées par les muqueuses nasales, les molécules odorantes sont filtrées et réchauffées : elles stimulent alors les cellules nerveuses olfactives, logées dans les muqueuses, et transmettent l’information dans la partie du cerveau associée à la mémoire et aux sentiments. Les molécules sont ensuite répandues dans l’organisme, véhiculées par le sang.

Les odeurs ont des vertus différentes : certaines sont relaxantes, antistress, et d’autres modifient le sommeil, augmentent la confiance en soi ou même les capacités physique. En massage, en inhalation ou dans les bains, pour faciliter le relaxation, certaines sont particulièrement recommandées : la lavande (lavandula officinalis ou lavandula angustifolia, les autres sont moins efficaces), le néroli (citrus aurantium), le genièvre (junipérus communis). La bergamote (citrus bergamia) , le sental (sentalum album) et la sauge sclarée (salvia sclarea) aident à surmonter le manque de vitalité…dixit le vieux grimoire de mon guide, ces plantes se trouvent facilement dans la nature…