Le Toucher

La sensation de plaisir… Quiconque s’est déjà fait masser (même pour des maux du dos) connaît l’importance du toucher sur notre bien-être. Les techniques manuelles (tai-chi-chuan, chikung, réflexologie) viennent essentiellement de Chine. Pourquoi ?

Notre corps est parcouru par douze méridiens qui l’irriguent en énergie. Chacun d’eux est relié à un organe selon un trajet bien délimité. C’est le long de cette « rivière » que l’acupuncteur, par exemple, fiche ses aiguilles. Dans la technique dite de « santé par le toucher » ,on agit par pression des doigts sur les points précis du tronc, du dos et du crâne. Ce n’est pas une thérapie, mais une méthode de rééquilibrage de l’énergie, réalisée par des kinésiologies (kinésiologie signifie en grec étude du mouvement)

Le toucher, c’est aussi la caresse que l’on prodigue à son chien ou son chat. Depuis une vingtaine d’années, des études américaines ont démontrées que le fait de caresser un animal de compagnie faisait baisser la pression sanguine et le rythme cardiaque. Ainsi une équipe de Buffalo, près de New York, a suivi pendant plusieurs mois des hyper-tendus en situation de stress. Les personnes sélectionnées étaient toutes courtiers en bourse, et donc toujours sous pression. Ils ont d’abord suivis un traitement pour normaliser leur tension, puis ils ont été exposés à un stress intense : chez les possesseurs d’animaux de compagnie, la tension n’a jamais excédée une moyenne de 14-9, contre 18-13 pour ceux de l’autres groupe. La simple présence d’un animal peut réduire le stress de son maitre : le chien ne juge pas, et ne reproche pas… il agirait en sorte comme un anxiolytique naturel !!!


Donc, un conseil : lorsque vous vous sentez stressé et énervé, la caresse à votre compagnon fidèle pourra vous éviter un médicament de plus…(clin d’œil..)